Alimentation et compléments nutritionnels

Alimentation

Une bonne alimentation aide les artères à rester souples et favorise la circulation du sang. De hauts niveaux de cholestérol et d’hémoglobine (sang épais) fragilisent également la circulation dans les parties génitales. La malbouffe et les aliments transformés sont ce qui se fait de pire.

Une alimentation riche en fibres (près de 100 g/jour), les huiles contenant de l’oméga-3 pressées à froid, les légumes, les baies, les fruits et les produits à grains entiers sont bénéfiques pour la santé. Les composés naturels qui favorisent les fonctions érectiles se trouvent dans les noix, les pollens et les graines. Les tomates et les choux sont connus pour leur prévention des problèmes de prostate. Le thé vert prévient le cancer de la prostate.

Les chercheurs dans le domaine des hormones ont découvert que les résidus de produits chimiques utilisés dans les champs (herbicides et pesticides) seuls ou en conjonction à certaines matières plastiques (phtalates, DPA), peuvent provoquer des dérèglements hormonaux (perturbation de la production de testostérone) chez les mâles dès la phase fœtale. Il s’agit également d’une raison à l’origine de la qualité moindre du sperme et des maladies affectant les testicules. Les mères qui ont conscience de ces risques et les hommes avisés conservent leurs aliments dans des récipients en verre et mangent une nourriture bio ou « chimiquement propre ». L’utilisation de produits cosmétiques au cours de la grossesse accroît les risques de perturbations hormonales, au moins chez les fétus males.

Il existe ce que l’on appelle des « super aliments », dont il a été prouvé que certains d’entre eux augmentent la libido. Il s’agit par exemple du chocolat noir, des baies de Goji, du Maca et d’autres baies et fruits tropicaux.

Une alimentation saine contenant une teneur en fibres supérieure à 50 g/jour se traduit par une meilleure activité intestinale ce qui favorise en retour un diamètre rectal plus petit. Un rectum élargi fait pression sur la vessie et la prostate, augmentant ainsi les risques de santé bien connus.

Compléments nutritionnels

À cause de l’alimentation moderne, notre nutrition est inévitablement insuffisante étant donné que les aliments proviennent de champs épuisés ou d’environnements d’agriculture complètement artificiels (serres). L’apport quotidien normal de nutriments provenant des aliments est généralement compris bien en-deçà du niveau optimal (le niveau minimum et le niveau « recommandé » sont deux complètement différentes choses).

Le niveau optimal de nutrition est très utile. Pour y parvenir, il est possible de prendre deux fois par jour des gélules composées de multivitaminés et de minéraux. Les hommes doivent avoir un niveau de vitamine D au-dessus de 120-150 nmol/l (l’apport minimum nécessaire est de 100-150 mcg/jour) et prendre au moins 50 mg de vitamine E, 500 mg de vitamine C, 600 mg de magnésium (Mg), 15 mg de zinc (Zn) prendre et 1/10 de zinc combiné avec le cuivre, le sélénium 200 mcg (Se) et des vitamines B fortes y compris 1 mg de B12 dans une forme orodispersible.

Les jours où vous ne mangez pas de poisson, il est conseillé de prendre 1 à 2 g d’oméga-3 sous forme de gélules d’huile de poisson. Sur le long terme, cela gardera les veines et les artères en meilleure condition dans l’ensemble du corps et préviendra un grand nombre de problèmes et d’inflammations.

Le Guarana (Paullinia cupana) provenant des forêts tropicales brésiliennes et le Muira puama (Ptychopetalum olacoides = arbre de virilité) sont connus pour être bénéfiques pour les problèmes d’érection. L’extrait liquide d’aileron de requin est connu pour avoir des effets préventifs sur le cancer de la prostate.

Les critiques de suppléments devraient se demander pourquoi tous les étalons reproducteurs (ainsi que d’autres animaux d’élevage) reçoivent chaque jour une portion équitable de vitamines et de minéraux. La nourriture normale n’est tout simplement pas assez bonne.