L´ergonomie de la position assise

Salli070715_05.jpgLe développement de la position assise a pour objectif de gêner le moins possible les fonctions naturelles de l’organisme. Une position assise stable repose sur la bonne position (debout) du bassin, qui est soutenue par les ischions, et non pas par les tissus mous (par exemple, les muscles, les ligaments, la graisse, le tissu conjonctif, les vaisseaux sanguins, les nerfs, la peau). Ainsi, le dos est dans une bonne posture, et les membres et le dos peuvent bouger librement.

Il est toujours néfaste pour le corps de rester assis pendant une période prolongée. Ces inconvénients peuvent toutefois être atténués en étant assis de manière à ce que :

  • le haut du corps soit libre, dans une bonne posture, il reste détendu sans support
  • les membres supérieurs et inférieurs puissent bouger librement, il soit facile de tendre les bras et de déplacer la chaise
  • les cuisses se dirigent horizontalement à environ 45 degrés vers le bas et le bassin est droit
  • la position assise soit soutenue par les os des pieds, du bassin et des coudes
  • la chaise n’exerce pas de pression sur la zone des organes génitaux.

Le sédentarisme lié au fait de travailler assis peut aussi être réduit en utilisant un écouteur Bluetooth qui permet ainsi de marcher et de faire des étirements pendant que vous parlez au téléphone. Vous pouvez rester debout une partie du temps de travail, selon les possibilités. Une chaise balançoire permet d’activer les muscles du bas du dos et du bassin.

Etre assis en position " riding-like sitting " sur un siège-selle de qualité et devant une table réglable électriquement à la bonne hauteur, évitera la plupart des dommages provoqués par une mauvaise position assise prolongée.