Représentante de la Sécurité

HögforsGST est pionnier dans l'industrie des métaux lourds à utiliser les sièges Salli Saddle pour améliorer le bien-être du personnel. Les sièges Salli permettent d'adopter facilement une position ergonomique. Notre expérience est clairement positive.

Un jour de congé maladie coûte à l'employeur environ 350-400 euros. La direction de l'entreprise a compris que le fait d'investir dans des sièges serait rapidement rentable, dès la première année d'utilisation.

Les premiers sièges ont été attribués aux personnes souffrant de douleurs lombaires. Les individus qui souffraient auparavant de gênes après leur journée de travail ne ressentent désormais plus aucune douleur.

Salli Systems dispose de plusieurs bonnes solutions pour la production industrielle. Les sièges sont dotés de revêtements protégés contre les étincelles, et l'un des modèles est spécialement conçu pour les postes de soudage, dans lesquels les poignets doivent disposer d'un support. C'était génial, car nous avons besoin de souder des tuyaux de différentes tailles. Lorsqu'il est assis sur le siège Salli, le soudeur n'a pas besoin de réfléchir aux positions de travail à adopter, et peut se concentrer sur la soudure. Le travail était plus efficace et le dos ne présentait pas de sensation d'engourdissement.

Le Stretching Support était également un point positif pour nous, car il rendait la posture un peu plus légère. Salli est également dotée de grandes roulettes dures, parfaites pour les unités de production industrielle. Nous disposons de machines de différentes hauteurs, mais Salli a pu offrir des solutions d'assise parfaites pour chaque hauteur, et même une chaise pour un utilisateur particulièrement lourd (plus de 120 kg).

Les solutions Salli sont idéales pour le secteur des métaux lourds, une industrie dans laquelle une partie du travail doit être réalisée assis. Le résultat est vraiment différent lorsque nous appliquons la technique moderne à la position assise. Les gens sont assis dans une bonne position, et même ceux qui ont tendance à avoir le dos voûté apprennent à se tenir droit.

Petri Komppa, HögforsGST
Leppävirta, Finlande, 14.2.2014