Optez pour une table qui complète une position assise optimale

Les tables sont en général de 72–74 cm de hauteur. Ceci est insuffisant même pour un travail de courte durée en position debout, mais ceci ne suffit pas non plus pour travailler avec le siège-selle. Si vous n’optez pas pour une table à réglage électrique ou à crans avec renfoncement abdominal, avec reposes-coudes, vous devrez la rehausser, par exemple, avec des embouts rehausseurs pour qu’elle corresponde parfaitement à la taille de la personne assise en question.

Dans une bonne position assise, le poids du corps devrait être réparti, outre sur les jambes et le bassin, aussi en partie sur les coudes. Ceci est possible avec une table à renfoncement abdominal lorsque les coudes ont une plateforme de support directement sous les épaules. Il est important que le support des coudes soit suffisamment rembourré et proche du corps. Une grande partie du poids du corps supérieur repose sur les coudes, environ 5–15 kilos, ce qui aide à garder les épaules décontractées et à promouvoir la rééducation du bas du dos.

La hauteur de la table doit pouvoir être réglée fixement à une hauteur optimale. Les hauteurs optimales pour écrire et lire diffèrent de plusieurs centimètres. Les hauteurs de la matinée diffèrent de celles de l’après-midi, car la colonne vertébrale rétrécit pendant la journée. Rester en position debout représente aussi une bonne alternative. Il serait idéal que la table soit programmée avec des raccourcis pour huit hauteurs différentes.