Directeur d’une société de meubles

Lennart Mainow a 71 ans et est le directeur d’une société suédoise qui produit des tables de travail réglables en hauteur. Mainow pratique ce qu’il prêche. Au cours d’une journée de travail, il s’assoit seulement pendant trois heures. Malgré cela, il y a quelques années, son médecin a découvert chez lui un taux extrêmement élevé de PSA (antigène prostatique spécifique). Est-ce qu’un cancer de la prostate était en train de se développer ? En plus des conseils de santé généraux, on a expliqué à Lennart qu’il fallait utiliser des vêtements amples. Il devait aussi éviter de rester assis pendant de longues périodes de temps, car cela augmente la pression sur les organes génitaux masculins.

Dans un salon où il montrait ses propres produits, Lennart a commencé à parler à un vendeur de Salli Systems. Lennart Mainow a décidé d’essayer la chaise au travail.
– Je me suis assis sur la chaise pendant environ un an et lors du contrôle suivant mon taux de PSA s’était amélioré. Le danger était passé.

Lennart rit un peu de lui-même, parce que, après cela, il a changé de nouveau pour une chaise traditionnelle. Lors du contrôle suivant avec son médecin, le taux avait empiré à nouveau. Il affirme qu’il n’avait pas changé de mode de vie, d’habitudes alimentaires ou de façon de s’habiller. Il avait seulement changé la chaise.
– C’est peut-être une coïncidence, explique Lennart, et il admet que désormais il garde la chaise Salli.

Traduction d’un article norvègien sur Mediaplanet 12/2013